Télécharcher
notre brochure groupe


Télécharcher
notre brochure
individuelle


horaires/Tarifs


Contactez-nous
02 54 80 75 41


Visitez le site de
l'office de tourisme

Accueil Groupes enfants/adultes Centre d'hébergement La commanderie Manifestations Horaires/tarifs Contacts

"Fondée par les Templiers au début du XIIe siècle, la Commanderie d'Arville reste, par l'importance des bâtiments existants, un ensemble unique et la Commanderie la mieux conservée de France."

Régine Pernoud




Historique :

Une chartre du XIIème siècle permet de faire remonter l'origine de la Commanderie aux alentours de 1130 soit au lendemin du concile de Troyes, où le pape Honorius II reconnu l'ordre des Templiers comme ordre monastique.

Les templiers y vécurent une vie partagée entre travail des champs, entrainement aux armes et prières comme le voulait leur règle inspirée de celle de Bernard de Clairvaux fondateur des Cisterciens.

Après l'arrestation de tous les Templiers le vendredi 13 octobre 1307, le pape Clément V choisit, sous la pression du roi de France Philippe IV le Bel, de dissoudre l'ordre du Temple. Tous les biens seront alors confiés à un autre ordre de moines chevaliers : Les Hospitaliers.

Bien qu'existant toujours sous le nom de "Ordre de Malte" les Hospitaliers furent contraint à leur tour de quitter la Commanderie d'Arville au lendemain de la révolution française.

La Commanderie passera alors "bien national" et sera vendue petits bouts par petits bouts à des agriculteurs qui s'y installèrent au court du XIXe siècle. C'est à l'occasion du départ d'une de ces familles en 1979 qu'un syndicat intercommunal fut fondé afin d'acquérir la grange le pigeonnier et la boulangerie. Il faudra cependant attendre 20 ans pour que soit fondé l'actuel centre d'interprétation des ordres de la chevalerie dont la gestion est faite par l'association "La Commanderie d'Arville".





Aujourd'hui

Bien que dans un état exceptionnel de conservation, de la commanderie des templiers il ne reste aujourd'hui que l'église et une partie du porche tous deux datés du XIIème siècle. Le reste des bâtiments ayant subit de nombreux remaniements il est difficile de les dater avec certitude, cependant ils semblent tous trouver leur origine au court des XVe-XVIe siècle comme l'atteste encore certaines charpentes remarquables.

Le centre d'histoire des ordres de chevalerie d'Arville n'est pas un musée comme les autres. Il ne propose pas au visiteur des documents anciens ou des oeuvres d'art mais une plongée dans l'histoire et une évocation concrète et vivante de l'épopée de l'ordre du Temple grâce à une scénographie exceptionelle.